16/12/2019

Souffel 2027, agir ensemble pour demain

 
Depuis plus de 5 ans, le Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle (SDEA), l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, la Chambre d’Agriculture de la Région Alsace, le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique du Bassin de la Souffel et le Conseil Départemental du Bas-Rhin, tous partenaires du contrat « Souffel 2027 », s’engagent et se mobilisent autour d’un programme d’actions concrètes visant à restaurer la qualité de l’eau de la Souffel et de ses affluents d’ici 2027, afin de répondre aux objectifs fixés par la Directive Cadre sur l’Eau.
Avec ses affluents, la Souffel dessine un linéaire d’environ 93km qui présente des concentrations en nitrates et produits phytosanitaires supérieures aux normes environnementales. De nombreux aménagements ont également participé à la dénaturation des cours d’eau, les transformant le plus souvent en fossé qu’en véritables ruisseaux.

Tous concernés pour redonner vie aux cours d’eau pour les générations futures

Depuis 2014 et jusqu’en 2027, chaque élu, agriculteur et citoyen à son niveau et accompagné de l’ensemble des partenaires et acteurs locaux, participe activement à la reconquête du bon fonctionnement naturel du bassin versant de la Souffel, en réduisant notamment les apports en substances polluantes et en favorisant la biodiversité. Différentes actions ont déjà été mises en oeuvre :

  • Etude sur les transferts des polluants et suivi de la qualité des cours d’eau ;
  • Travaux de renaturation et reméandrage ;
  • Elaboration d’un nouveau schéma d’assainissement (mise à niveau des stations d’épuration et gestion des eaux pluviales) ;
  • Accompagnement et suivi auprès des agriculteurs (réduction des apports de produits phytosanitaires vers les eaux par l’agriculture, amélioration de la gestion de l’azote…) ;
  • Intervention dans les écoles pour sensibiliser plus de 1 000 écoliers ;
  • Création d’un réseau de guide jardin naturel : « éKo-jardiniers de la Souffel » ;
  • Utilisation de techniques alternatives pour l’entretien des espaces publics par les collectivités ;
  • Sensibilisation du grand public aux milieux naturels à travers des ateliers et des manifestations.

Et moi, que puis-je faire ?

Tout le monde est concerné et peut, à son échelle, participer à la préservation de notre environnement par de petits gestes quotidiens :

  • créer ses propres produits ménagers issus des recettes de nos grands-mères, beaucoup moins nocifs et plus économiques ;
  • jardinier au naturel et laisser la nature reprendre sa place ;
  • boire l’eau du robinet, jusqu’à 300 fois moins chère que l’eau en bouteille en plastique et tout aussi bonne ;
  • consommer de saisons les bons produits de nos producteurs locaux ;
  • fabriquer des gîtes à insectes pour favoriser la diversité ;
  • Etc…

Seul, nous allons plus vite, ensemble nous allons plus loin.
 
SDEA – Service communication